samedi 7 juillet 2018

En dehors de l'aventure : les sources !


Bonjour à tous !

Aujourd’hui, je suis en plein Camp du Nanowrimo du mois de juillet.
Ainsi, je tenais à vous faire part de la difficulté majeure à écrire ces articles du blog. Alors d’après vous, quelle est le problème qui me casse le plus les pieds lorsque je rédige des articles sur ce blog ?

Alors, y a quoi dans la boite ?

Non, ce n’est plus la régularité de la publication, même si je ne publie pas toutes les semaines.
Non, ce n’est pas le fait de trouver des idées pour rédiger ces articles.
Non, ce n’est pas de trouver des lecteurs… quoique…
Le problème majeur est de retrouver les sources.


Pour ce blog basé sur l'Epic Music, j’ai décidé de fournir pour chaque morceau : le titre, les auteurs, l’album ainsi que le numéro de piste, la date de sortie, l’éditeur de la vidéo Youtube et la source des images ou vidéos.
Et bien, cela, chers compagnons de route, c’est la partie la moins marrante dans la rédaction.
Le titre, c’est bien la seule chose simple à trouver avec l’éditeur de la vidéo.

Auteurs :
Eh oui, c’est dès le nom des auteurs qu’on rentre dans le dur. Beaucoup de Youtubeurs confondent compositeur et groupe, surtout si des membres d’un groupe décide de créer un morceau en solo.
Par exemple : Thomas Bergersen et Nick Phoenix sont les deux membres de Two Steps From Hell. Le tout premier morceau de ma playlist est édité sous la dénomination « Two Steps From Hell – Thomas Bergersen ». Pourtant, ce n’est pas du tout un morceau de TSFH mais uniquement de Thomas Bergersen car ce morceau vient de son album solo. Bref, ce serait un peu comme dire que Crazy in Love est une chanson des Destiny’s Child, ça n’a aucun sens. (Comparaison pourrie, ne jetez pas la pierre…).

Quand ce sont des groupes aussi connus que TSFH, c’est facile de retrouver l’auteur, mais au-delà de Two Steps From Hell et audiomachine, c’est le parcours du combattant.
Enfin, très peu de Youtubeurs ne citent la (ou le) soliste dans un morceau. Pourtant, il y a des solistes connus et reconnus dans le monde de l’Epic Music.


Album et date de sortie :
Petit rappel : l’Epic Music n’a pas vocation à être disponible pour le public. Les groupes fonctionnent comme des entreprises qui vendent des morceaux, des bibliothèques musicales (librairies) à des sociétés de productions audiovisuelles pour des bandes-annonces. Les albums sont venus après pour les groupes les plus connus des fans.
Aussi, retrouver l’album d’un morceau, s’il existe, n’est pas aussi simple que de chercher sur Wikipédia. Je recherche dans les descriptifs des vidéos YouTube mais rares sont les gens rigoureux en dehors des éditeurs YouTube célèbres (voir Liens dans ma besace pour les connaitre). De plus, tous les groupes n’ont pas un site dédié et les pages Facebook ne sont pas l’idéal pour retrouver une information. Cela m’arrive de laisser tomber après 30-45 minutes sans avoir d’informations.

Lasser tomber... littéralement

Images, vidéos, la source s’il vous plait ! :
Combien d’entre vous ont fait un copier-coller d’une image sympa sur internet sans dire d’où elle provenait ? Je ne suis pas parfaite, ça m’est arrivée aussi. Cependant, j’essaie de faire attention.
Les images sont souvent l’une des raisons pour laquelle je vais cliquer sur la vidéo et écouter le morceau. C’est pour cela que je tiens à mettre la source de l’image à chaque article.
Mais, les personnes qui postent sur YouTube ne font pas toujours cet effort. Alors je cherche de mon côté. Je précise que je cherche la source, c’est-à-dire la personne qui a crée l’image en premier lieu. Donc si c’est pour obtenir le lien Pinterest 2016 d’une vidéo éditée en 2012 ça ne marche pas.
C’est clairement la partie la plus compliquée. Cela dépend de si l’image était hébergée sur un site qui existe encore et de si la source vient des États-Unis (plus facile) où du reste du monde.
Je rentre souvent bredouille de la fouille.


Autre défi :
Enfin, il y a un autre problème sous-jacent que je n’ai pas encore évoqué : retrouver les morceaux d’Epic Music eux-mêmes. Les bandes-annonces de jeux, de films ou les publicités qui annoncent le nom des artistes et des morceaux utilisés sont rares. Si on reste dans le monde de la musique « pop » and co, c’est plus simple. La musique classique également.
L’Epic Music est un secteur de niche où les albums CD coûtent 20 balles et les artistes inexistants dans la bande sonore officielle. Certains groupes restent volontairement dans l’ombre, connus uniquement dans le milieu du cinéma, des jeux vidéos ou de la publicité. Dans ces situations, oubliez les applications comme Shazam, ce ne sont pas des logiciels miracles, ils n’en savent pas plus que vous.


La bande-annonce de Mowgli est vraiment portée par la musique. Pourtant, seul une personne sur YouTube a posté le nom du groupe et j'ai galéré plusieurs jours pour la retrouver. L'original reste introuvable sur internet. En bref, si la vidéo du chercheur d'or est supprimée, l'information disparaît.
Le compositeur serait Nitin Sawhney et le groupe s'appelle Confidential Music (lolilol)

Ici, il m'a suffit de 15 secondes pour reconnaître le remix. Néanmoins, ça ne me donner pas le nom du morceau ni du groupe. Heureusement, des gens ont mis ces informations en commentaires. Le morceau apparaît plus tard dans ma playlist.


Il est techniquement impossible d’écouter tous les morceaux existants d’Epic Music pour retrouver ce qu’on cherche. Il ne reste qu’à attendre qu’un commentateur poste un message sur YouTube avec le nom du morceau, ou contacter les boites qui produisent les bandes-annonces (qui ne sont pas celles qui font les films^^) pour voir si elles veulent bien donner l’infos…
Et franchement, j’ai autre chose à faire que de courir après les chimères. Faites vous-même un blog non rémunéré, vous verrez vite de quoi je parle…

Voilà pour ce petit article hors aventure. Rendez-vous dans une semaine pour la suite !


Cet article a été rédigé durant le Camp Nanowrimo du mois de juillet 2018.

2 commentaires:

  1. La recherche des sources : déformation professionnelle !
    ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. XD
      Ce n'est pas mauvais d'utiliser ses compétences professionnelles dans la vie de tous les jours ^^

      Supprimer