dimanche 16 avril 2017

L'espoir de Miranda

Morceau : Leap of Faith
Artiste : Future World Music
Album : Volume 11 Millennium (Disque 1 - Piste 9)
Année : 2012
Posté par : Cape Tranquillity
Image : 1) https://wall.alphacoders.com/big.php?i=197136 2) https://wall.alphacoders.com/big.php?i=177856 3) https://wall.alphacoders.com/big.php?i=194836



Pourquoi ce morceau ?

En poursuivant les écoutes sur Future World Music, ce morceau s'est distingué par les voix dont les paroles me restent encore inconnues. Parfois, j'ai l'impression qu'elles répètent "The Leap of Faith" en symbiose avec les violons. Les images sont magiques et invitent au voyage dans l'espace et le temps, entre les forêts, les montagnes et les civilisations disparues. Les cors et les percussions qui arrivent à la conclusion évoquent la joie et la plénitude face à un panorama grandiose. Ce morceau, c'est la fin d'une randonnée montagneuse où lorsqu'on aperçoit l'ensemble des sommets du massif qui surplombent les nuages, la fatigue s'envole dans le vent...



[ An LI du Feu,

   Même si la reine-fée Miranda savait que ses congénères étaient condamnées à vivre cachés aux yeux des hommes, elle ne pouvait s'empêcher de songer que ce mode de vie les ferait disparaitre pour de bon. Les fées sont des êtres qui aiment la douceur des rayons du soleil et les grands espaces. Coincées dans les tronc d'arbres, elles attendaient des jours meilleurs sans agir pour que ces jours viennent et le peuple féerique mourrait donc à petit feu. Après tous ces siècles depuis la sanguinaire Guerre Magique, les humains leur pardonneraient-ils les années de Domination ? 
   Sa mère lui racontait que celles qui avaient survécu s'étaient réfugiées au-delà des aurores, dans ce territoire inconnu de la plupart des humains... Mais à quel prix ? 
   L'exode n'a pas épargné la petite communauté vaincue des quatre royaumes : les événements de la dernière lune donnèrent à Miranda un aperçu des dangers du territoire de l'aurore. Les fées n'étaient-elles pas chez elles, ici, dans le Monde Connu ?
   "Tant qu'il y aura de la magie, il y aura des fées" répétait toujours sa mère. Pour Miranda, c'était une raison de plus pour enfin faire la paix avec les humains.
   Son aventure avec Hans et Jack lui apprirent qu'ils pouvaient s'entendre. La haine finirait par se dissiper et les hommes, par les accueillir en égal : Miranda avait foi en eux...]

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire